Pédagogie

Extrait d'un projet pédagogique de l'enseignement du chant réalisé en 2017.

« Chanter c’est créer des espaces mentaux et vocaux. Chanter, c’est entretenir une relation de transparence et d’honnêteté avec ce que nous sommes »

Noëlle Barker 1995.

Ce projet pédagogique se nourrit de mon expérience d’enseignement de ces quinze dernières années. Il ne s’agit pas d’un monde merveilleux et utopique mais d’une réalité de terrain qui a pris progressivement racines.

​Notre rôle principal résidera à convier nos élèves à une prise de conscience progressive des éléments techniques à modifier, comment y parvenir et du bien fondé de ces modifications. Par ailleurs, le développement d’une conscience musicale et donc d’une intention musicale se révèle fondamentale. Respecter les élèves dans leurs choix, dans leur identité vocale et dans leurs capacités vocales me semble essentiel. Il me semble également judicieux de développer un geste vocal souple, flexible, permettant d’aborder harmonieusement une pratique collective au sein d’ensembles vocaux.

La révolution baroque de ces trente dernières années, l’évolution du chant choral en France ont permis une transformation positive et louable de la pratique vocale. En effet, sous l’influence d’un art lyrique porté au pinacle d’aucuns avaient jadis tendance à travestir les voix, les alourdir, les hypertrophier, les couvrir sans tenir compte des particularités de chaque voix. Cette pratique enlevait un certain naturel et avait comme conséquence la suppression des harmoniques aigues au profit de formants vocaux graves. Comme le souligne l’adage médical : Primum non nocere . Les Lieder allemands et les répertoires baroques (allemand, français, italien, anglais) constituent dès lors des choix musicaux et pédagogiques privilégiés car la flexibilité, la souplesse et le centrage des voix sont au coeur des préoccupations vocales.

La technique Alexander offre un développement corporel pouvant mener vers un positionnement du corps plus conscient. Associer verticalisation du souffle et phonation par des gestes et postures qui libèrent et incorporent.